02 août 2007

Compagnons imaginaires

Elevée comme une fille unique, rêveuse, timide, un brin asociale sans doute, j’ai passé mon enfance et mon adolescence à me projeter dans les livres et les films. Il m’aura fallu pas mal de temps pour abandonner cette drôle d’habitude de « vivre » une histoire avant de m’endormir. Je bâtissais mon scénario et je laissais aller mon imagination jusqu’à ce que le sommeil ne vienne interrompre cette rêverie. Le soir suivant, je reprenais l’histoire où je l’avais laissée, je la peaufinais, je la modifiais jusqu’à ce qu’elle soit remplacée par une autre, suggérée par un livre, un film, une rencontre furtive…un jour je me suis aperçue que je m’endormais en repassant le film de la journée ou ressassant les soucis du moment, j’étais devenue adulte.

Posté par alextib à 14:12 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Compagnons imaginaires

    Oui, nos rêveries d'enfant sont passées dans la moulinette de la "vraie" vie. Et il m'arrive comme toi de le regretter...

    Posté par Corinne, 04 août 2007 à 14:35 | | Répondre
  • Pour te dire...

    Que j'aime beaucoup ton blog et que j'ai pris de ce fait la liberté de te lier. Je ne pense pas que tu m'en voudras mais voilà, autant te prévenir.

    Amicalement, Alexie.

    Posté par Alexie, 07 août 2007 à 22:04 | | Répondre
  • C'est peut-être un signe qui sait... Puis-je savoir qui je te rappelle. Tu as peut-être déjà la réponse quant à ma vraie identité.

    Auquel cas je n'aurais vraiment pas fait long feu ! XD

    Posté par Alexie, 08 août 2007 à 17:26 | | Répondre
  • Et merci beaucoup pour le lien. ^^'

    Posté par Alexie, 24 août 2007 à 10:28 | | Répondre
Nouveau commentaire