11 octobre 2007

l'enfant qui ne voulait pas venir

Ce midi je flâne un peu dans la bibliothèque de mon entreprise, un livre capte mon attention (les livres sont capables de vous attrapper comme une prédateur se jette sur sa proie, vous et personne d'autre ce jour-là) : L'enfant éternel de Philippe Forest. Je me souviens avoir lu un article dans un magazine féminin voici plus d'un mois à son sujet, je feuillette le livre qui confirme l'information que mon cerveau a enregistré et soigneusement conservé à mon insu : il parle de sa petite fille morte d'un cancer...je suis happée par quelques phrases qui me mettent aussitôt les larmes aux yeux, je referme et je m'éloigne "non je ne PEUX pas lire ça", je reviens, reprends le livre, le repose encore, m'éloigne un peu plus..."il faut que je le prenne", "non je ne pourrais pas lire ce livre", je pars à l'autre bout de la bibliothèque, des titres m'accrochent "l'enfant volé", "l'enfant ceci" "l'enfant cela", par quatre fois le mot enfant qui saisit mon regard...je choisis à la va-vite un livre sur la psychologie, repasse devant le Forest, le prend, le repose, me dis que je dois essayer de le lire, balaye encore quelques pages magnifiques et réussis à partir sans le prendre en essayant non sans mal de refouler les larmes qui me montent aux yeux...de retour au bureau, j'essaie de me concentrer sur un dossier, puis un autre, décide de faire une recherche philippe forest sur internet, lit quelques critiques et avis de lecteurs, me revoilà redevenir cramoisie et je sens de nouveau la respiration qui s'accélère, le sang qui bat aux tempes et les larmes qui reviennent...je me dirige vite vers les toilettes (je vous rappelle je suis sur un open space) , là je réalise qu'hier soir contrairement aux mois précédents je n'ai pas versé une larme quand la perspective d'être enceinte s'est un peu plus éloignée, pas une larme quand cette nuit je me suis réveillée en sursaut avec la certitude que je n'aurai pas d'autre enfant, pas une larme quand ce matin je me suis dit pour la centième fois qu'à 2 ou 3 ans ç'aurait été possible, si je n'avais pas autant attendu...

Posté par alextib à 21:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur l'enfant qui ne voulait pas venir

    J'ai lu Philippe Forest...savoir comment on peut remonter la pente après la perte d'un enfant, comment on peut en parler. Philippe Forest le fait avec beaucoup de générosité. Ses mots sont très forts et font aussi qu'on serre ses enfants, ceux qui sont là, très très forts.
    Ce que l'on vit me fait aussi penser qu'il ne faut pas les oublier ceux qui sont là, quand l'absence de ceux que l'on attend prend tant de place. C'est ce que je me dis tous les jours, profite. Profite de leur présence, de leur chaleur, de leur rires...
    Je voudrais juste te dire de serrer très fort ton petit garçon, mais aussi de ne pas faire le deuil de cet enfant qui n'a pas dit qu'il ne viendrait pas. C'est juste qu'il attend peut être que tu ne penses pas à son absence en pleurant... Alors persévère, tu es prête.

    Posté par stéphanie, 17 octobre 2007 à 17:21 | | Répondre
  • Ce n'est pas Philippe Forest qui me fait monter les larmes aux yeux (j'évite ce genre de livres), mais toi... Je ne sais pas quoi te dire pour te consoler. Juste que je veux bien porter un peu ta peine si cela peut te soulager...

    Posté par Corinne, 12 octobre 2007 à 18:20 | | Répondre
  • Ce genre de message aussi fait monter les larmes aux yeux mais pas pour les mêmes raisons...merci Corine

    Posté par alex au tibet, 12 octobre 2007 à 21:07 | | Répondre
  • ... Zut. Zut. Zut. J'aimerais aussi pouvoir t'aider, même si une nouvelle je sais qu'on y peut rien. Je suis de tout coeur avec toi, et la seule pensée très égoïste qui me vient c'est qu'en tous les cas, j'ai beau être jeune tu me fais penser à ne pas trop attendre si un jour je pense être prête. Oui j'ai encore au moins 10 ans devant ce qui rend mes réflexions confuses et pas vraiment cohérentes mais c'est ainsi.

    Je t'envoie tous mes baisers... Courage. J'espère que sinon tu vas bien dans l'ensemble...
    Toujours cette impression de ridicule. Feche.

    <3

    Posté par Mymy, 16 octobre 2007 à 17:35 | | Répondre
Nouveau commentaire